Satisfaction franchisé : guide pratique

Un questionnaire franchisé s’avère très utile pour être à l’écoute de votre réseau sur le territoire où votre enseigne est implantée. Cette démarche se révèle également profitable pour des personnes souhaitant ouvrir une franchise.

Des questions utiles pour progresser

Pour un futur franchisé, des renseignements sur la marque qu’il souhaite représenter sont les bienvenus. À cet égard, les retours sur expérience font figure de sources fiables, a fortiori par le filtre d’une étude de franchise bien réalisée. Une telle analyse permet de saisir la satisfaction mais aussi les éventuelles préoccupations des commerçants ou prestataires qui exploitent une marque. Ces données sont précieuses pour qui veut se lancer dans un projet d’ouverture de franchise. Cette décision ne peut pas se prendre à la légère car elle engage l’intéressé en termes financiers et professionnels. De leur côté, les franchiseurs ont tout intérêt également à rester à l’écoute de leurs représentants en réseau et sous leur enseigne. La bonne méthode consiste à leur poser des questions judicieuses, qui pourront donner lieu à des améliorations. Grâce à lindicateurdelafranchise.fr, tous les éléments essentiels pour optimiser sa stratégie commerciale sont disponibles. Il devient ainsi facile de cerner les insatisfactions pour les corriger dans les plus brefs délais, par le biais d’une feuille de route. Vous renforcez en plus vos relations avec les franchisés.

Des conseils professionnels sur mesure

Des prestations spécialisées sont indispensables si l’on désire créer sa franchise en partant du début. Il faut pour cela lancer son propre réseau en bâtissant un projet sérieux. Sa faisabilité peut être étudiée par un cabinet idoine qui établit une analyse financière. Il se charge à votre demande du montage des dossiers de financement et du suivi de ce budget. En matière de communication, il faut aussi être très actif en réalisant des plaquettes informatives et un véritable dossier commercial en vue de « booster » la notoriété d’une enseigne naissante. Cette communication peut être locale ou s’étendre au niveau national voire international. Enfin, l’étape du recrutement réclame aussi une grande attention. Un cabinet spécialisé propose des candidats qui aspirent à devenir franchisés et supervise leur embauche si nécessaire. Une fois la franchise lancée et sur les rails du succès, il importe de rester aux aguets. La satisfaction de la clientèle doit primer mais sans négliger les commerciaux et managers qui font la réputation de votre marque sur le terrain. Une pré-enquête permettra de préparer votre questionnaire franchisé.

Les principaux points à clarifier

La satisfaction du franchisé tient à plusieurs critères. L’emplacement le plus efficace du point de vue commercial figure le plus souvent en tête de ses préoccupations. La localisation idéale correspond au site le plus approprié pour l’activité concernée. Le développement de l’enseigne doit aussi beaucoup au savoir-faire du franchiseur. Un audit de franchise permet de se rendre compte de la compétence de la marque en la matière. Les franchisés ont en outre un point de vue pertinent à donner sur l’aspect juridique du contrat qui les lie à leur enseigne. Ils peuvent avoir des mises au point à faire, concernant l’organisation et le fonctionnement du magasin, de l’agence où ils travaillent ou s’ils estiment que le franchiseur ne respecte pas le contrat signé avec eux. Le volet « animation » peut aussi faire partie d’un audit de satisfaction franchise. Les points de vente du franchiseur doivent bénéficier d’un lancement réussi, d’animations et de publicité de sorte à attirer une nouvelle clientèle. Il est important que le franchiseur se rende sur place régulièrement.


Démarrer sa stratégie de développement international
Création d’entreprise : bien choisir son lieu d’implantation !